Natopia, c’est un peu quand Darwin rencontre Murphy.

Darwin, c’est la sélection naturelle, c’est l’évolution vers des espèces nouvelles. Parfois plus sophistiquées, parfois plus simples. Mais, de toutes manières, plus adaptée à son environnement.

Murphy, c’est le grain de sable. Celui qui fait tomber la tartine du coté confiture. Celui qui fait qu’entre deux files, on prend celle qui dure le plus longtemps, celui ou la machine tombe en panne, ou quand la caissière a besoin de vérifier tous les prix, ou quand pour éviter les bouchons, on prend le seul chemin que tous les autres ont pris.

Natopia est un monde en pleine évolution. Un peu comme le notre. Il avance, il évolue vers plus de progrès, vers de nouvelles technologies. Natopia est un mode qui croît, beaucoup. Ils sont heureusement dirigés par quelques êtres … grands, sages, qui guident leurs recherches. Ils les mènent vers un monde de plus en plus performant, afin de satisfaire les besoins croissant d’une population qui, elle aussi, croît sans cesse.

Pour tout cela, ils peuvent compter sur Darwin. Et la créativité des Natopiens. Et leurs dirigeants, donc, qui cherchent le bien du plus grand nombre.

Murphy, lui, regarde tout cela avec un petit sourire en coin. L’enfer est, dit-on, pavé de bonnes intentions. Natopia aussi, la plupart du temps. Et le reste du temps, Murphy y injecte un tout petit grain de sable.

Quand Darwin rencontre Murphy, dans un monde qui évolue et croît de plus en plus vite, et que l’espèce dominante prend le pli de changer son environnement plutôt que de l’adapter, il peut se passer bien des choses. Et tout cela se passe sur Natopia.

Non, Natopia n’est pas l’image de notre monde de pauvres humains. Ni une caricature. Ou pas encore … ou peut-être pas encore. Car il est bien connu que nous, humains, respectons le système qui nous héberge. Nous respectons les autres espèces et nos pairs. Et cherchons sans cesse à propspérer, sans égoïsme, pour le bien de tous, dans un système démocratique, où les nations s’entendent dans un but de progrès humain. Heureusement, d’ailleurs. Sans quoi, Murphy pourrait venir se mèler de nos affaires, et ce n’est pas une très bonne idée.

Voici, donc, l’histoire du monde où une espèce se méla des affaires de Darwin, et ou Murphy se dit que bien des tartines allaient tomber …